Contrat d'apprentissage en cordonnerie en 1725

entre Nicolas Duquesnay, cordonnier à Hauteville et Nicolas Burnel fils de Nicolas du Lorey.

Souliers, oct. 2019                                     

                                                                                            Alène

Le 22 avril 1725 devant jacques Caudel notaire à Hauteville, Nicolas Duquesnay,[1][2] cordonnier à Hauteville, établissait un contrat d’apprentissage avec Nicolas Burnel fils de Nicolas du Lorey. Un contrat de travail qui durera un an, pour lui apprendre à faire des souliers neufs, ainsi qu’à les réparer. Il devra lui fournir les outils nécessaires au métier, mais l’apprenti devra fournir l’alène[3]. Son apprentissage durera du 1er février dernier jusqu’au 1er mars prochain. Cependant durant le mois d’août, Nicolas Burnel travaillera[4] chez son père Nicolas. L’apprenti recevra 18 livres payées en 2 fois, la 1ère partie à la Saint Michel et la 2e partie à Noël.

 

 

Suit la copie du contrat[5]

 

Pour la transcription c'est ici 

 

 

 

N'hésitez pas à laissez un petit commentaire et quelques éventuels compléments, merci ...

 

 

 

 


[1] Nicolas Duquesnay était le fils de Nicolas et de Françoise Pitrel, qui se marièrent à Le Mesnilbus le 9 juillet 1689. Nicolas épousa Gillette Lecardonnel, la fille naturelle de Julienne Lecardonnel le 13 novembre 1723 à Hauteville la Guichard.

[2] Nicolas était aussi le frère de notre ancêtre Denis Duquesnay qui épousa Marguerite Duquesnay fille de Michel et de Louise Delauney le 16 juin 1722 à Hauteville la Guichard.

[3] L'alène est un outil utilisé dans l'artisanat du cuir, notamment par le cordonnier.

[4] Sans doute, le père avait besoin de son fils pour la fenaison.

[5] Archives de la Manche, Notariat de Marigny – 5 E 6071

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://famille.belhaire.fr/index.php?trackback/123

Fil des commentaires de ce billet