François HASTIN, trouvé mort dans un chemin en 1793 au Dézert.

Main courante pour le décès d'un homme de 80 ans ...

François HASTIN est mon ancêtre au 8°.

 

 

suite.jpg
 

 




Château du Dézert

 

Transcription du constat du décès.

 

 

  • Page 47-2/352

 

Aujourd’hui trois mai mil sept cent quatre vingt treize l'an

deuxième de la république française à huit heures du matin

par devant moi Jacques Jean Caumont membre du

conseil général de la commune du Dézert élu pour recevoir

les actes destinés à constater les naissances mariages et

décès des citoyens est comparu en la maison commune

François Le Courtois juge de paix et officier de police

du canton d'aiglandes demeurant dans notre commune

du Dézert lequel assisté de Jean Thouroude et de Louis

Thouroude laboureurs de notre dite commune a déclaré

à moi Jacques Jean Caumont qu'ayant été instruit

qu'un homme avait été trouvé mort dans un chemin

de notre dite commune il s était transporté sur le lieu

et y avait rédigé le procès verbal dont la teneur suit:

'L'an mil sept cent quatre vingt treize, second de la

république le jeudi deux mai en la paroisse du Dézert

 

  • Page 48-1/352

 

nous François Le Courtois juge de paix pour le canton

d'Aiglandes et officier de police du meme canton informé

qu'on avait trouvé un cadavre noyé dans un fossé en

ladite paroisse du Dézert dans les environs du ci devant

château du Dézert nous y sommes transportés pour faire

procéder à la visite dudit cadavre par qui de l'art et prendre

les informations si le malheureux n'aurait pas eprouvé

quelque mauvais traitement, laquelle visite a été

procédé par le citoyen Jean Baptiste Rouxelin docteur

en chirurgie muni de patentes à cet effet par nous requis

et de laquelle est résulté scrupuleusement faite en présence

des citoyens Jacques et Gaspar Thouroude qu'ils nous ont

déclaré que le cadavre est celui de François Hâtain

âgé de quatre vingt deux ans ou viron qu'ils nous ont

déclaré avoir reconnu infirme que nous avons trouvé

couché sur le coté droit la tête dans le fond du fossé

en viron deux pieds d'eau sous une piece nommée la petite

ronde le long du chemin de Saint Pierre rendant à l'église

du Mesnil Veneron, vêtu d'une veste d'étoffe brune un

gillet d'étoffe blanche culotte de meme trouvé dans

ses poches un vieux porte feuille dans icelui trouvé

cent sous en bons de quinze dix et cinq sous

Le citoyen Rouxelin a attribué la mort du susdit

dénommé au froid et a la suffocation en force de quoi

sur le rapport nous avons ordonné l' inhumation

et vu le retard qu'il ne peut être inhumé dans ce jour

Nous avons ordonné qu'il soit transporté chez lui

Laquelle somme de cent sous nous avons déposée

 

 

  • Page 48-2/352

 

entre les mains de Jacques Thouroude qui a bien voulu

s' en charger pour les remettre à ses héritiers dont du

tout ce que dessus nous avons fait et rédigé le procès

verbal present que nous avons signé avec les susdits

citoyens mentionnés après lecture faite par Jean

Thouroude pris pour greffier pour l'absence de notre

greffier ordinaire dont nous avons été accompagné

ce dit jour et c'est que de soussignés f. lecourtois

Rouxelin J. Thouroude JJ. Thouroude g. Thouroude

D'après cette declaration et la representation du

procès verbal j'ai dressé le présent acte que François Le

Courtois jean Thouroude et Louis Thouroude ont

signé avec moi les jour mois et an que disant ….

 

Suivent les signatures...

 

Les photos de cet acte sont visibles sur le site des archives de la Manche.(à partir de la page 47/352)

 

François HASTIN est aussi l'ancêtre de mon ami Jean-Pierre GUILLOUX.

Commentaires

1. Le dimanche 13 mars 2011, 17:44 par Jacques

Bonjour Henri

dans la le texte du décès de François Hâtain

tu peux compléter les mots manquants avec

blanche culotte de ........, trouvé même

et l'autre mot manquant est

pour la …. de notre l'absence

également ancêtre de mon épouse

Jacques

2. Le mercredi 16 mars 2011, 09:27 par Henri

Bonjour Jacques,

Merci pour les compléments de la transcription, j'ai donc corrigé.
J'ai trouvé cet acte intéressant, par sa rareté.
La description du mort est très détaillée.
Et en plus il concerne un de nos ancêtres.

Bien amicalement.

Henri

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://famille.belhaire.fr/index.php?trackback/39

Fil des commentaires de ce billet