Les HOPQUIN de Camprond.

 

J’ai dans mon ascendance ce patronyme qui est celui de mon arrière grand-mère paternelle.

 

Louise Félicie HOPQUIN

  • Ménagère
  • Née le 22 septembre 1864 - Village de la Poterie, St Gilles, 50, ,
  • Baptisée le 23 septembre 1864 -, St Gilles, 50,
  • Décédée en 1930 -, St Martin de Bonfossé, 50,
  • À l'âge de 66 ans

Parents

  • Jean Pierre HOPQUIN 1828-1893
  • Amélie Marie MOUSSEL 1832

Mariages et enfants

  • Mariée le 8 septembre 1883, St Gilles, 50, avec Pierre Désiré BELHAIRE 1852

 

 

L’ascendance patronymique de Louise Félicie nous emmène au plus loin grâce aux registres paroissiaux de Camprond au couple :

 

Lubin HOPQUIN

  • Né peut-être en 1669 - , Camprond, 50, ,
  • Décédé le 1er juillet 1771 - , Feugères, 50, ,
  • À l'âge de peut-être 102 ans

Et :

Jeanne MENANT

  • Décédée avant 1739

 

 

Les registres paroissiaux de Camprond, bloquent assez vite notre quête, en effet les registres les plus anciens ne commencent qu'en 1754.

 

Heureusement grâce à quelques recherches complémentaires, que j’ai pu effectuer dans les registres paroissiaux de Canisy et dans les notariats de Coutances  et Marigny, il est possible de remonter l’ascendance de Lubin HOPQUIN.

 

 

 

 

 

Cliquer sur la miniature pour l'agrandir
 

Du dimanche neuf[ieme] j[ou]r de juillet 1634 

Gilles hopequin natif de la parr[oisse]
d'Orglandes vicomté de Vallongnes
a p[rese]nt demeur[an]t a Canisy espousa
Jaqueline du douit de la parr[oisse] de
Camprond tous deux en premieres
nopces en suyvant la sentence
donnee en la Cour ecclesiastique
de st lo le huit Jo[u]r de juillet dern[ie]r
en p[rese]nce de mr michel gohier p[rocureu]r
recepv[eu]r du marquisat de Canisy
nicoll[as] de Joigne de quibou Zacharie
le Crosn[ie]r Jull[ien] le boucher et plus[ieurs] au[tres]

La transcription a été collective, merci à Alain, Damien et David.

 
  • Tout d’abord on trouve dans les registres paroissiaux de Canisy le 9 juillet 1634 un mariage entre Gilles HOPPEQUIN originaire d’Orglandes avec Jacqueline DUDOUIT originaire de Camprond. (voir transcription ci-dessus)

 

 

  • En 1646, on trouve un contrat dans le notariat de Coutances, ‘’Gilles HOPQUIN ayant épousé une des filles héritière de + Lubin DUDOUYT ’’.

 

 

  • En 1673, on trouve un contrat dans le notariat de Marigny, ‘’3 lots et partages de Lubin HOPQUIN à ses frères François et Fabien HOPQUIN, héritage provenant de leur mère Jacqueline DUDOUYT ’’.

 

 

  • En 1745, on trouve un contrat dans le notariat de Marigny, ‘’Gillette HOPQUIN veuve de Gilles HUAULT de Carantilly et Lubin son frère de Feugères ’’. Dans ce contrat on apprend que Fabien est le père de Gillette et de Lubin.

 

 

 

  •  En simplifiant on arrive à cet arbre de descendance.

 

 

Lubin DUDOUIT †/1646
& ? ?
|
|
|
Jacqueline DUDOUIT †/1673
&1634 Gilles HOPPEQUIN
|




|   |   |
Lubin HOPQUIN   François HOPQUIN   Fabien HOPQUIN
        ? ?
        |
       

        |   |
        Lubin HOPQUIN ca 1669-1771   Gillette HOPQUIN
        Jeanne MENANT †/1739   &1705 Gilles HUAULT †/1745

 

 

 

 

 

  •  J'avais noté aussi une Catherine HOPQUIN, née vers 1676, décédée le 25 septembre 1754, , Camprond, 50, , (à l'âge de 78 ans). Mariée avec David De FONTENAY, dont un fils Nicolas, né, , Camprond, 50, ,. Marié le 13 septembre 1744, (Notariat Marigny 5 E 6090, Marigny, 50), avec Jeanne De LECLUZE, née, , Camprond, 50,... peut être une soeur de Lubin et de Gillette, mais pour ma part je n'ai rien trouvé qui le prouve, si vous avez une piste ou une autre hypothèse, je suis preneur ?

 

 

Pour terminer, aujourd'hui sur les HOPQUIN, on peut citer Quentin  HOPQUIN (mon oncle au 6°), il a laissé une petite trace dans notre histoire collective.

  • Capitaine et Chevalier d'empire.
  • le 1er mars 1761 - , Camprond, 50, ,
  • Décédé le 20 juillet 1844 - , Périers, 50, ,
  • À l'âge de 83 ans

Parents

  • Quentin HOPQUIN 1734-1811
  • Angélique PERROTTE 1738-1788

Mariages et enfants

  • Marié le 1er novembre 1810, , Le Lorey, 50, ,, avec Thérèse Geneviève FOUCHARD 1788

 

 

 

 

 

 

HOPPEQUIN, HOBEQUIN, HOPQUIN sont les principales graphies du patronyme que l’on trouve dans les différents contrats.

En conclusion, on peut penser que notre Gilles HOPPEQUIN, originaire d’Orglandes soit l’ancêtre unique de tous les HOPQUIN de Camprond, de Feugères, du Lorey, de Saint Gilles ....

 

Je suis preneur de tout complément ou hypothèse qui peut nous faire avancer, si vous avez quelque chose sur Jeanne MENANT épouse de Lubin HOPQUIN, n'hésitez pas à me laisser un commentaire...

 

Voir billet

Alexandre Gustave EIFFEL, témoin au mariage d'une descendante des HOPQUIN