Guillaume MAUVIEL 1727-1797 &1749 Elisabeth ETACE 1722-1770

|

 

 

 

|

 

|

François MAUVIEL 1755-1815 &1780
Marie Jeanne GIOT 1759-1835

 

Guillaume MAUVIEL 1757-1814

|

 

 

Nicolas MAUVIEL 1781-1844 &1802
Geneviève AUMOND 1777-1844/

 

 

|

 

 

Marie MAUVIEL 1809-1890 &1835
Jean Baptiste LENOIR 1814-1892

 

 

|

 

 

Modeste LENOIR 1847 &1864
Théophile LECHEVALIER 1837-XXXX

 

 

|

 

 

Aline Clémentine LECHEVALIER 1882-XXXX &1903
Arsène Charles THOMAS 1879-XXXX

 

 

|

 

 

Arsène THOMAS 1902-XXXX &xxxx
Alice HOREL 1908-XXXX

 

 

|

 

 

Bernadette THOMAS &
Gabriel BELHAIRE

 

 

|

 

 

Henri BELHAIRE

 

 

 

suite.jpg
 

Guillaume MAUVIEL, né le 11 avril 1727, , Fervaches, 50, ,, décédé le 29 avril 1797, , Fervaches, 50, , (à l'âge de 70 ans), Custos.
Marié le 8 février 1749, , Fervaches, 50, ,, avec Elisabeth ETACE, née le 3 janvier 1722, , Fervaches, 50, ,, décédée le 6 septembre 1770, , Fervaches, 50, , (à l'âge de 48 ans), dont

  • Françoise Gillette, née le 15 mai 1751, , Fervaches, 50, ,, décédée peut-être le 25 avril 1778, , Fervaches, 50, , (à l'âge de peut-être 26 ans).
  • Marie, née le 15 mai 1751, , Fervaches, 50, ,, décédée le 15 juin 1751, , Fervaches, 50, , (à l'âge de un mois).
  • François, né le 8 février 1755, , Fervaches, 50, ,, décédé le 29 novembre 1815, , Fervaches, 50, , (à l'âge de 60 ans).
    Marié le 23 novembre 1780, , Fervaches, 50, ,, avec Marie Jeanne GIOT, née le 5 avril 1759, , Fervaches, 50, ,, décédée le 9 janvier 1835, , Fervaches, 50, , (à l'âge de 75 ans).
  • Guillaume, né le 29 octobre 1757, , Fervaches, 50, ,, décédé le 5 mars 1814, , Cézy , 89, , (à l'âge de 56 ans), Evêque constitutionnel.
  • Marie Elisabeth Suzanne, née le 29 avril 1760, , Fervaches, 50, ,, décédée peut-être le 14 juin 1772, , Fervaches, 50, , (à l'âge de peut-être 12 ans).
  • Jacques Nicolas, né le 29 juillet 1764, , Fervaches, 50, ,, décédé.
  • Pierre Michel, né le 29 septembre 1767, , Fervaches, 50, ,, décédé le 27 novembre 1767, , Fervaches, 50, , (à l'âge de un mois).
  • Nicolas.
suite.jpg
 
  • Je ne vous ferais pas l'analyse du rôle de Guillaume MAUVIEL à Saint Domingue, mais il fut confronté à cette période tumulteuse de l'abolition de l'esclavage, et fut un acteur très actif de cette aventure.

 

  • Mgr Mauviel, évêque constitutionnel des Cayes (Saint Domingue), fut consacré en 1800 par l'évêque constitutionnel de Paris Mgr Royer assisté de l'abbé Grégoire, l'évêque constitutionnel de Blois.

 

  • Son voyage vers Saint Domingue fut long et périlleux, il embarqua à Dieppe au début de l'an VIII et au lieu de prendre un transport gratuit aux frais de l'état, il fut pris à bord d'un navire américain à ses frais. Le navire fut par 2 fois attaqué par les Anglais, il accosta enfin à Saint Domingue à Puerto-Plata au bout de 90 jours.

.

 

suite.jpg
 
  • En 1801 fut promulguée une constitution propre à Haïti par Toussaint Louverture.
  • Il est reconnu pour avoir été le premier leader Noir à avoir vaincu les forces d'un empire colonial européen dans son propre pays. Né esclave, s'étant démarqué en armes et ayant mené une lutte victorieuse pour la libération des esclaves haïtiens, il est devenu une figure historique d'importance dans le mouvement d'émancipation des Noirs en Amérique.(source: Wikipédia)

 

 

  • En 1802, Paix d'Amiens avec l'Angleterre.
    La France ayant toujours considéré Haïti sous sa domination, Napoléon, sous l'influence des créoles et des négociants, envoi une expédition de 30.000 hommes sous les ordres de son beau-frère le Général LECLERC, pour reprendre possession de l'île et y rétablir l'esclavage.
  • Après quelques succès obtenus, il soumit l'île en trois mois et captura Toussaint Louverture, le général noir qui avait transformé la colonie en un État pratiquement autonome. Il n'avait pas encore consolidé cette victoire en désarmant les officiers de l'ancien gouverneur-général quand, malgré ses avertissements à ses supérieurs, l'annonce du rétablissement de l'esclavage à la Guadeloupe souleva la population de couleur et fit l'unanimité parmi les officiers indigènes. Faisant face courageusement, il s'épuisa à combattre une insurrection puissante et organisée. Il fut atteint de la fièvre jaune qui décimait son armée et succomba le 1er novembre 1802 à 30 ans. Son corps fut transporté en France par son épouse, et inhumé dans une de ses terres.(source: Wikipédia)

 

  • Le voyage du retour fut plus rapide, ils ne mirent que 20 jours pour rallier New York à l'estuaire de la Gironde. Après avoir rendu compte de sa mission, Guillaume MAUVIEL éprouva le désir de revoir son village natal. Il acheta un cheval pour accomplir à petites étapes son retour chez les siens. Il touchait au but lorsque sa monture se trouva déferrée, il s'arrêta chez le maréchal ferrant, et que ne fut sa surprise quand il reconnut sa plus jeune sœur, mariée depuis son départ à cet honnête artisan. Il les embrassa tous les deux en versant des larmes de bonheur. Le dimanche suivant fut fête carillonnée à Fervaches, toute la population lui rendit hommage à des lieues à la ronde. L'évêque fit cadeau à l'église de la chasuble qu'il avait emportée en voyage.

 

Sources: Notices, mémoires et documents

De la Société d'agriculture, d'archéologie et d'histoire naturelle du département de la Manche, Saint-Lô

Volume .6-8 1885-1889